La Communauté de Communes exerce la compétence assainissement des eaux usées. Cela comprend la collecte, le transfert et le traitement des eaux usées.

 

Aujourd’hui, l’exercice de cette compétence est déléguée à plusieurs prestataires.

Sur Sartène, Propriano, Olmeto, Viggianello et Campomoro, l’entreprise KYRNOLIA prend en charge le fonctionnement du service (collecte des eaux usées traitement, facturation…).

Pour les 13 autres communes, la gestion du service est assurée en régie, avec des contrats de prestation de services.

(Retrouvez ici les coordonnées des différents prestataires)

 

LES INVESTISSEMENTS

La CCSVT conserve la maîtrise des investissements (extension de réseau, construction de nouveaux équipements tels que des postes de refoulement, station d’épuration…).

 

LE RESEAU

Le réseau d’assainissement de la CCSVT compte 65 km de réseau et 10 stations d’épuration, traitant annuellement 500.000 m3 pour 5162 abonnés.

Retrouvez ici les éléments des études environnementales sur la station d’épuration de Capo Lauroso.

 

L’ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

Pour l’assainissement non-collectif, le SPANC (service public d’assainissement non collectif) est en charge de contrôler le bon fonctionnement des équipements, d’assurer le  contrôle en cas de vente et le contrôle de conception et de réalisation des assainissements non collectifs neufs.

 

LES BONS GESTES

Souvent le rejet de produits interdits empêche le bon fonctionnement des stations d’épuration. En effet, seules les eaux usées domestiques peuvent être rejetées dans les réseaux (eaux provenant des WC, salle de bains, cuisines, machines à laver…).

Il est donc interdit de faire entrer dans le réseau d’eaux usées :

– les eaux pluviales

– les éléments solides (lingettes, serviettes hygiéniques, couches…)

– les produits toxiques (solvant, essence, huile alimentaire et minérale, détergent, médicaments…)

 

Retrouvez ci-dessous les caractéristiques techniques des stations d’épuration de la CCSV :

fonctionnement des 10 step